Mai Savanh Lao, Silk and Handicraft

Publié le par Christine & Romain

     Nous avons eu le grand privilège de visiter des ateliers de tissage tout près de Vientiane. Babette et Philippe Schmidt, alsaciens, nous ont montre ces lieux construits il y a plus de deux ans. Ils se sont lances dans le commerce équitable après quelques années passées au Laos au sein d’une ONG.
Il y a 8 ans, Babette avait commence à travailler avec une famille. Ils ont permis a des tisseuses de bénéficier de micro-crédits : l’argent est donne de suite aux artisans pour permettre de nouvelles productions, alors qu’en général, l’argent est verse une fois le produit vendu.
     Nous avons pu observer les vers a soie qui donnent des cocons puis les fils… Après, plusieurs étapes sont nécessaires : teinture avec des pigments naturels, mise en bobine…


     Les tisseuses bénéficient d’un bon salaire (en moyenne 100 dollars par mois, alors qu’un fonctionnaire gagne de 40 a 50 dollars), de congés et des jours fériés payes, d’une allocation alimentaire et du financement a 90% en cas d’hospitalisation. C’est énorme compare a ce que bon nombre de laotiens gagnent (surtout qu’ils n’ont pas toutes ces aides…). Voila ce qu’est le commerce équitable : vendre les produits a un prix "normal" pour permettre d’améliorer la vie des artisans et des producteurs. Et ca marche !

     Depuis le mois de juin, les Schmidt ont ouvert un beau magasin a cote de leurs ateliers, mais Vientiane reste loin pour vous… Bonne nouvelle ! Vous pouvez trouver leurs produits au magasin l’Escale a Wissembourg (rue nationale), c’est en effet un des fournisseurs de cette boutique de commerce équitable gérée par l’association Rencontre (dont font partie les parents de Christine, sa maman en est la vendeuse !). Alors n’hésitez plus pour vos cadeaux de Noel ! On compte sur vous !!!


     Nous avons retrouve Babette et Philippe a notre retour a Vientiane (avant de partir dans le Sud du pays). Nous avons dîné dans un excellent restaurant franco-lao (au menu, pizza paysanne entre autre) et avons ouvert l’excellent Riesling qu’Estelle nous avait apporte ! Nous avons beaucoup appris de la culture lao, de la vie ici et de leur énorme travail. Merci a eux…

Publié dans Laos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article